1511493784 1511476224 1511476223 1511476222 1511462656 Les rencontres du papier et du livre - Les auteures, éditeurs, éditrices et libraires | Collectif JOB

Collectif JOB



Connexion

Recommander Imprimer

Les auteures, éditeurs, éditrices et libraires

2017-logo-RPL

//

Toute la journée - Dans les chapiteaux et la petite salle de sport au rez-de-chaussée

//

Des Auteures, Éditeurs, Éditrices et Libraires indépendants aux domaines complémentaires s'inscrivant dans la thématique « Récits de vie au féminin », proposeront romans, documents, BD, revues, albums jeunesse...

//

Les Auteures

//

Rencontres et dédicaces avec les auteures dès 11h30 et à partir de 14h

aux stands des éditeurs/trices et libraires

//

Colette Berthès

//

livre-colette-berthes

 

//

Études à l'école des Langues Orientales  et Sorbonne en puis une année d'études au Centre de Formation des Journalistes - CFJ (Paris de 1966 à 1971), puis DEFA (diplôme d’État aux Fonctions d'Animation) en 1980.

Depuis 1968/69, j'ai souvent voyagé et séjourné au Proche et Moyen-Orient, vécu et travaillé à Paris, avant de revenir « au pays » dans la région toulousaine en Quercy.

J'ai exercé divers métiers, certains pour vivre d'autres par choix – de la Poste, Télécoms à la formation en passant par l'insertion socio-professionnelle de personnes en difficulté et de réfugiés, l'animation, le théâtre et enfin, l'écriture.

Je suis engagée depuis longtemps dans le militantisme associatif et suis adhérente d'associations en particulier : participation à la création d'un Centre d'accueil pour demandeurs d'asile à Monclar-de- Quercy (Tarn et Garonne), création et animation de l'association "Lutte pour la Justice" qui milite pour l'abolition de la peine de mort aux États-Unis, défense des droits du peuple palestinien, MER 82 (Mémoire de l'Espagne Républicaine) etc. J'ai écris dans diverses revues sur ces sujets ainsi que sur la situation au Proche Orient et je suis correspondante locale du journal La Dépêche du Midi.

//

Janine Teisson

//

Janine-Teisson

 

//

J’écris depuis 1993 pour des lecteurs de trois à cent trois ans : nouvelles, contes, récits autobiographiques, romans (contemporains, SF, historiques policiers), poésie, théâtre. Mon goût de la diversité, ma curiosité des autres s’expriment dans mes livres. Traduits en plusieurs langues, ils ont obtenu les Prix du premier roman, Prix Antigone, Prix Sorcières, Prix France Télévisions, Prix Sésame et d’autres. Écrire pour moi est vital.

//

Marie-Josée Basurco

//

Marie-Josee-Basurco

 

//

Je suis une romancière et une nouvelliste. J'écris comme je parle, sans renier d'où je viens : une famille de pêcheurs, où le luxe était un savon car chez les pauvres disait ma grand-mère, notre richesse c'est la propreté. Ma passion dans l'écriture c'est d'écrire vrai et de ne pas obliger mes lectrices et lecteurs à me suivre avec un dictionnaire entre les mains. J'écris ce que je connais le mieux, la vie des femmes courageuses, à travers l'Histoire, celle de la Guerre Civile au Pays Basque, celle qui a suivi pendant le franquisme et qui en 1983 a assassiné l'amour de ma vie. On ne peut écrire bien que ce que l'on vit et connaît. L'écriture est ma vie, le sang de mes veines, les larmes de la nuit quand les souvenirs affleurent.

//

Delphine Panique

//

delphine-panique

 

//

Elle a 36 ans et habite à Toulouse avec sa fille et son chat.

Elle a publié « Orlando » (adaptation libre de V. Woolf) et « En temps de guerre » (chronique historique douteuse) aux Éditions Misma, et « L'Odyssée du vice » (fable érotico-erratique) chez Les Requins Marteaux. Son quatrième livre, « Le vol nocturne », paraîtra en janvier 2018 aux Éditions Cornélius.

//

Pauline Alphen
 
Pauline-Alphen
 
Écrivaine et traductrice, s'intéresse à l'imaginaire sous toutes ses coutures et pour tous les âges !
Pauline Alphen est née en 1961, à Rio de Janeiro, au Brésil, d’un père français et d’une mère brésilienne. Une double appartenance qui lui a offert quantité de mondes à explorer : deux langues, deux musiques, deux façons d’aimer, de dire, d’exister.
C’est en France que le virus de l’écriture la frappe de plein fouet. Après des études de journalisme et d’histoire, elle se lance dans une carrière d’auteur, de traductrice et de scénariste. Le cycle Les Éveilleurs, a été traduit au Brésil et au Vietnam. Gabriel et Gabriel et L’Odalisque et l’Éléphant ont fait l’objet d’adaptations théâtrale, musicale et chorégraphique.
//
Les Éditeurs/trices
//

Éditions Plume de Carotte

//

//

Maison d’édition implantée aux sept Deniers, nous cherchons, au travers de nos publications, à ouvrir les regards à ses richesses et à transmettre notre passion de la relation étroite entre la nature et les hommes.
 En découvrant ce qui nous entoure, on se découvre un peu plus nous-mêmes. En comprenant cet environnement, on y trouve notre place. En se l'appropriant, nous aiguisons notre sens de l'observation et nous acquérons des outils de « décision citoyenne » pour agir et faire des choix.

//

Revue Gibraltar, Un Pont entre deux Mondes

//

Revue-Gibraltar

//

Raconter le réel de la Méditerranée, à hauteur d’hommes. Reportages, récits littéraires, fictions, nouvelles, dessins, photographies, bande dessinée… Malgré le noir des tragédies d’hier et d’aujourd’hui, Gibraltar recherche l’étincelle d’espoir dans la lumière et la diversité éclatante des mondes méditerranéens.

Le dessinateur de BD Yohan Colombié-Vivès sera présent sur le stand.

//

Éditions Julieta Cartonera

//

Editions-Julieta-Cartonera

//

Maison d'édition artisanale qui fabrique ses livres à la main, utilise du carton recyclé et le transforme en couvertures de livres. Nous publions surtout de la poésie contemporaine en édition espagnol-français. Nous avons jusqu'à présent une quinzaine de titres publiés.

Les maisons d’éditions "cartoneras" sont nées en Argentine en 2001 lors de la crise du "corralito". Les poètes n'arrivaient pas à se faire publier et en même temps les gens devaient récupérer du carton pour le vendre parce qu'ils n'avaient plus de travail.

Le poète W. Cucurto a donc créé Eloisa Cartonera, la mère de toutes les maisons d'édition cartoneras. L'idée s'est après répandue partout en Amérique Latine et est arrivée en Europe.

Nous n'avons pas d'ISBN, et nous ne signons pas de contrats avec nos auteurs. Tout se fait sur la base de la confiance. Les livres ont tous un prix fixe, de 5 euros, qui peut être plus bas. Peu importe ce qu'il y a à l'intérieur et peu importe l'auteur. Parmi nos auteurs, il y a des prix nationaux en Espagne - Isidro Ferrer et Grassa Toro. Nous avons aussi travaillé  cette année avec un groupe de Roms, de Roumanie et Bulgarie, en faisant un atelier d'écriture dont le projet final a été la publication d'un recueil de poésies écrit par eux. C'était leur premier approche à l'écriture et aussi à la lecture. Pour eux, la poésie était quelque chose d'inconnue et d’inaccessible. 

//

Phosphène Éditions

//

Visuel-phosphene

//

f de phosphène, collectif photographique, est d’abord un lieu d’échanges et d’expérimentations autour de l’image en général et de la photographie en particulier. Confrontations de points de vue et (ou) correspondances visuelles, depuis le début ces échanges sont animés du désir commun de rendre les images produites mobiles et accessibles à tous. C’est dans cet esprit qu’est née notre activité de publication de livres d’artistes, de revues et de cartes postales en édition limitée.

//

Les Libraires
//

Électrons livres

//

Quatre librairies du centre de Toulouse unissent leurs forces au sein de l’association Électrons Livres. Complémentaires par les fonds qu’elles proposent, animées par le désir de travailler ensemble à l’organisation d’événements autour du livre, soucieuses également de défendre conjointement une certaine idée du métier, les librairies Croquenotes (librairie musicale), Terres de Légendes (bande dessinée), Série B (polar, SF) et Terra Nova (littérature, sciences sociales, jeunesse..) se sont associées. Les trois dernières seront présentes sur les Rencontres du Papier et du Livre à Job.

//

La Renaissance

//

La librairie de la Renaissance est née en 1944. Fondée par des résistants, écrivains, intellectuels et enseignants désirant remettre en circulation les livres que les occupants avaient interdits ou brûlés.

Résister aujourd'hui, c'est s'ouvrir à toutes les cultures, à tous les peuples, imaginer un autre monde de solidarité, de liberté, de coopération, où chacun pourra écrire, chanter, publier, penser ou rêver librement...

Agenda

Lien vers l'agenda complet

Newsletter