Collectif JOB



Connexion

Recommander Imprimer

Du côté des adultes

 

Une exposition...

 

Il n'y avait pas d'intention !......

 

Exposition photo

C'est en 1999 que ces prises de vue auraient dû commencer, mais lesyndicat CGT et les représentants des personnels, qui avaient organisé une première opération « Portes ouvertes » après une reprise d'activité, avaient craint que la direction ne saisisse tous les prétextes (dont la photographie) pour exercer diverses pressions et s'opposer à l'accès du public toulousain . (1).

 

C’est un fait que l'accès aux entreprises et la chronique des réalités du travail sont presque toujours sous contrôle des directions ; il faut alors que les documentaristes pratiquent « l'immersion » pour pouvoir apporter leur regard (Marcel Trillat « 1 er Mai à Saint Nazaire », Madeleine Riffaud « Les linges de la nuit », Günter Wallraff  « Tête de turc », Florence Aubenas « Quai Ouistreham »   ….....

 

........en 2000.....il n'y a pas eu d'autre intention que celle de prendre quelques photos avant que tout ne disparaisse......machines, bâtiments, présence des femmes et des hommes. Or ces femmes et ces hommes de l'entreprise JOB, et du quartier des Sept Deniers, ont produit un réel qui n'était pas celui prévu. J’ai donc suivi chaque fois que possible ce chemin tracé dans l’usine et la cité, et la dernière photo de cette chronique date de 2011.

 

« La photographie ne dit pas (forcément) ce qui n'est plus, mais seulement et à coup sûr, ce qui a été. Cette subtilité est décisive. »

Roland Barthes. La chambre claire. Notes sur la photographie.

 

L'ouvrage « Un JOB pour la Vie » de Yannick Le Quentrec et Stéphanie Benson ouvre un  champ de lecture très large de la vie et des luttes dans  cette entreprise. Essentiel ! A voir aussi : les photos de  Yutharie Gal-Ong.

 

J F Le Borgne.

(1) Il s'est avéré par la suite que le papetier allemand Sheufeulen avait eu pour  objectif de récupérer le procédé de fabrication du papier couché produit à Toulouse.

 

 

Des lectures...

 

Extrait de la nouvelle "Erratum" tiré du recueil "L'écharde du silence" paru en 2005 aux éditions du Rocher.

De et par Frédérique Martin

 

11:00 - 11:30 : En introduction du débat de quartier

 

 

Il est chaque jour à la même table. La bibliothécaire est intriguée par les rituels de ce lecteur mutique et passionné. Qui est cet homme, que se passerait-il s’il regardait une femme comme il envisage les livres ? Ambiguïté du désir et cruauté des apparences dans le silence de la bibliothèque – entre deux êtres qui se cherchent en balbutiant, la tension monte jusqu’au retournement du point final.

 

Romancière, nouvelliste, poète, Frédérique Martin écrit aussi pour la jeunesse. Elle a remporté plusieurs prix dont le Prométhée de la nouvelle pour son recueil L’écharde du silence (éd. du Rocher).

 

Frédérique Martin adapte ses textes et en donne de nombreuses lectures. Elle anime aussi des ateliers d’écriture et intervient comme chroniqueuse sur radio campus dans l’émission PPHQLB, sous le pseudo de Santa Maria de las pacotillas.

 

Depuis 2012, elle est publiée chez Belfond : Le vase où meurt cette verveine et Sauf quand on les aime – tous deux réédités chez Pocket. Pour la rentrée littéraire de janvier 2016, un recueil de nouvelles d’anticipation sociale paraîtra chez le même éditeur : J’envisage de te vendre (j’y pense de plus en plus)

 

http://www.frederiquemartin.fr

 

 

 "Contre les murs, ces héros du quotidien"

Plumes d'Elles

 

15:00 – 15:30

 

 

Plumes d'Elles lit "Contre les murs, ces héros du quotidien", extrait d'un article sur la vie qui s'organise autour des murs, et notamment celui de Gaza, paru dans la revue "Gibraltar, un pont entre deux mers", numéro 4.

 

25 mn - Voix Stéphanie Fontez - Guitare Stéphane Barascud

 

 

Lecture dansée sur "Histoire d'amour sans paroles"

 

15:30 - 16:00

 

 

 

nouvelle extraite des Rendez-vous d'amour dans un pays en guerre par Luis Sépúlveda. 

Luis Sépúlveda est un écrivain chilien, notamment connu pour son roman du Vieux qui lisait des romans d'amour.
Ces histoires racontent des situations marquées par ces brisures, ces glissements, ces rendez-vous manqués que les protagonistes n'ont pas su ou pas voulu éviter. Dans "Histoire d'amour sans parole"  le personnage raconte son histoire d'amour avec Melba, une jeune vendeuse muette d'un magasin de retouches de cravates.

 

Lecture : Isabelle Ayache

Danse : Elisa Martin-Pradal, Serge Soula

 

 

Du slam...

« Les mots du cœur »

de Chris TAAL accompagnée de Snouci BOUGHERARA à la guitare (Musiques du Monde)

 

14:30 – 15:00   

 

 

« Une artiste authentique et singulière qui interpelle le monde » S.Pech

 

C’est  l’eau qui glisse sur la pierre, c’est la vie qui suit son cours.

 

Etre, simplement

 

Un parcours de vie, un cheminement

 

Un voyage

 

Plus qu’un voyage

 

Un écho

 

Ça raisonne là

 

En nous,

 

en profondeur.

 

Une poésie qui bouscule, dérange parfois, elle percute avec force et douceur, détermination

www.chris-taal.com

 

Des débats...

 

Débat quartier : Une bibliothèque dans le quartier : quelles actions mener ?

 

11:30 - 12:30

Animé par le comité de quartier des 7 Deniers et les associations du quartier

Depuis le départ du chemin Garric vers St Martin du Touch de la Bibliothèque /Médiathèque du Loisir Art & Culture d’AIRBUS en l’an 2000, depuis lors à chaque occasion et depuis 2003  le Comité de Quartier dénonce la carence de cet outil culturel dans le quartier.
Nous avions demandé en 2003 à la municipalité, la création d’une Bibliothèque moderne  dans le quartier des Sept Deniers dans le Bâtiment AMIRAL JOB. Nous avons renouvelé une fois encore  notre demande le 23 septembre 2014 au Maire de quartier Mr O Arsac, cette nouvelle demande a reçu un avis favorable.

Notre argumentaire en  résumé succinct:

 La zone géographique de la ville  (Sept Deniers, Amidonniers, Ponts Jumeaux et Ginestous)

desservie uniquement par  le bibliobus une fois tous les 15 jours

 Une population en forte augmentation ces derniers années (environs 15 000 habitants)

 Un réseau de groupes scolaires et un  collège important, sans oublier les maisons de retraite et de foyer logement.

 Une des raisons pour vaincre l’illettrisme

Nous  donnons  rendez-vous le 6 décembre entre 11h30 et 12h30  pour échanger avec toutes celles et tous ceux qui imaginent et pensent  qu’une BIBLIOTHEQUE est une nécessité pour tous les habitants du  quartier,  un important outil culturel d’une part et un enrichissement collectif et individuel fort. Un vrai lieu de lien social intergénérationnel ! Venez nombreux et par le débat nous organiser pour ensemble  mener à bien ce précieux projet !

 

Café débat : Le papier et le numérique : antagonistes ou complices ?

 

16:30 - 18:00

Le papier et le numérique : antagonistes ou complices ?

L'évolution rapide des comportements des lecteurs vers les supports numériques semble une menace pour le livre et la presse papier. Les métiers du livre voient leur savoir et leur indépendance remis en cause. Les apprentissages liés au numérique et l'interconnectivité constante changent fondamentalement notre rapport à la lecture. Pour autant, peut­on parler de déqualification du papier au profit du numérique ? Les questions posées ne sont­-elles pas d'une autre nature ? S'il est clair que l'édition souffre de cette concurrence, la presse trouve aujourd'hui des supports complémentaires. L'indépendance et la liberté d'expression ne dépend pas du support, comme on a pu le voir à travers les médias comme Mediapart ou rue89.

Le rapport à la lecture a un caractère intime et différent pour chacun, le papier est matière tactile, hors connexion, moyen de reprendre le pouvoir sur le temps quand le numérique serait un média froid, mais aussi pratique,à disposition...

L'attachement à préserver la valeur du papier et du livre, de ce qu'il représente, mémoire, espace de liberté,
détente, savoirs faire, rôle dans le processus d'écriture et de lecture sont au coeur de ces rencontres.

Comment faire pour que la révolution numérique puisse venir en complémentarité du support papier, complice plutôt d'antagoniste ?

Avec (liste non-exhaustive, personnalités pas toutes confirmées) :

Charles-Henri Lavielle, éditions Anacharsis, président association éditeurs indépendants Midi Pyrénées Languedoc Roussillon,

Jean Gersin, journaliste à la FILPAC Fédération syndicale CGT du papier et du livre,

Laurent Mouilherat, responsable maquette éditions Milan Jeunesse,

Gérard Trullen, directeur de l’imprimerie CHABRILLAC, vice-président CCI Toulouse,

Frédéric Lisak, éditeur indépendant, éditions Plume de carotte

 

Des ateliers...


Atelier écriture/calligraphie

animé par Stéphanie Fontez Cie Plumes d'Elles (écriture) et Estelle Guennad Plum'Arts & Cie (calligraphie)

11:00 – 13:00  

 

 

Venez jouer avec les mots, expérimenter quelques formules magiques et l'art des belles écritures.

 

Atelier d'origami

Par l'association Les Plieurs de papier

 

14:00

 

Souvent,pour s'amuser les hommes d'équipage,
plient des albatros
Petits carrés de papiers 
qui deviendront entre vos doigts 
de magnifiques pliages
le 6 décembre...

 

 

Atelier « objets en carton »

Animé par Anne Christine Rullier

 

14:00 – 18:00

 

 

Ici, on prépare Noël!

 

Des étoiles, des petites boites cadeaux, des vases ; viens les décorer avec de belles couleurs et emporte les pour les accrocher dans le sapin ou poser sur la table.

 

 

Stand Osons la rencontre

 

14:00 – 18:00

 

 

Les membres du club  " osons la rencontre" vous présenterons : les activités du groupe: reliure , démo.. Réalisation objet " carton "

 

Et nos diverses idées... A partager !!!!

 

 

Des échanges...

 

Échanges de partitions

Organisés par Music'Halle

 

10h00 – 18h00

Échanges de partitions méthodes, papiers à musique, livres, biographie de musiciens et autres itinéraires de vies

 

Espace de gratuité

Animé par Silicon Deniers

10:00

Un espace de gratuité spécial livres sera installé sur le marché par Silicon Deniers. Commencez dès maintenant à trier vos livres pour venir les donner !

Agenda

Lien vers l'agenda complet

Newsletter